336 allée Sainte Croix
  45160 OLIVET
  Tél   02 38 66 47 44
  Siret  29450201800038
  

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 



Quelles herbes ?

Plusieurs espèces d'herbes et d'algues se sont développées dans les bassins du Loiret, et de nouvelles espèces ne cessent d'apparaître...

Il y a les "bonnes" herbes (les indigènes telles que sératophiles et miriophylles) et les "invasives" (esstiellement les élodées).


L'élodée du Canada, appelée aussi peste des eaux, est une espèce originaire d'Amérique du Nord.

 

Les élodées fournissent un habitat à de nombreux invertébrés aquatiques et le couvert pour de jeunes poissons et autres amphibiens.

Les renoncules aquatiques sont des plantes à fleurs blanches, avec des feuilles immergées divisées en lanières et des feuilles émergées arrondies. On les trouve essentiellement dans la partie domaniale du Loiret avant l'embouchure de la pointe de Courpin

Les algues filamenteuses se développent en longs filaments qui forment des voiles étouffant les plantes. Elles sont une conséquence directe de l’eutrophisation (excès de nutriments) généré par des apports de phosphates ou d'azote (sous forme de nitrates).


Les myriophylles sont des plantes aquatiques amphibies à feuilles très fines et serrées. Très courante dans les eaux dormantes, ces plantes participent fortement à l'écosystème en oxygénant et en purifiant l'eau. Elles ont la particularité de perdre leur forme arborée dès qu’on les sort de l’eau (plante «

molle »).


 



L'élodée du Brésil ou egeria densa est une plante à croissance très rapide et à fort pouvoir de multiplication par bouturage ou marcottage, devient facilement envahissante pour les bassins, les étangs ou les canaux où elle s'est installée. Cela oblige à des nettoyages à la main ou mécaniques.
On la trouve en 2010 en aval du pont de la RN20.

Relativement fragile (se casse facilement), cette plante est facile à enlever, mais les morceaux cassés se bouturent rapidement..
.

Trés invasive : en 2012, elle est dans le bassin de Saint Samson.


L'Elodée de Nuttall

Très invasive, l’élodée de Nuttall provient d’Amérique du nord.

Elodea Nuttallii est une plante dont la tige peut atteindre plusieurs mètres, et des feuilles verticillées par quatre. Les feuilles sont pointues et recourbées vers l’arrière.

L'élodée de Nuttall a envahi le bassin des Tacreniers, puis s'est étendue au bassin Saint Santin. En 2010, elle est dans le bassin Paul Forêt.

Le ceratophylle ou cornifle immergé est une plante à tiges dépourvue de racine. 

 

 

C'est une plante recommandée pour lutter contre les algues car elle sécrète des substances nocives pour les algues.

 

Elle forme des touffes denses et procure de nombreux refuges pour alevins. C’est aussi une excellente nourriture pour les poissons herbivores.
 

 

Elle conserve sa forme arborée quand on leasort de l’eau.